Formations en personne et par Zoom

  • Porter tous les chapeaux - L'autoproduction avec Andréanne A. Malette

 

andre769anne_bandeau_530 

*Puisque cette formation est financée par le gouvernement du Québec, celle-ci vise à améliorer la situation en emploi ou les revenus des participants. L’amélioration de la situation en emploi concerne les possibilités d’embauche ou encore l’augmentation de revenu de travail autonome par l’accroissement de possibilités de contrats ou de revenus auto générés. Vous devez vous inscrire à cette formation dans cette optique.

 

*Les places seront accordées selon le principe du premier arrivé premier servi, en accordant la priorité aux membres de la SPACQ. Les non-membres pourront s’inscrire à compter du 1er novembre 2021, en étant placés d’ici là sur la liste d’attente. De plus, à la demande du subventionneur, la SPACQ doit s'assurer que la majorité des participants habitent le Grand Montréal.

*Les participants hors-Québec peuvent être admis à la formation, sous certaines conditions. Veuillez contacter le coordonnateur pour plus d'informations.

 

*Vous devez être auteur-compositeur, écrire des textes de chansons en français et être présent à la majorité des dates de cette formation pour vous inscrire. Les étudiants ne sont pas admissibles.

 

Dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, la formation sera octroyée en ligne

 

Porter tous les chapeaux - L'autoproduction

 

Au cours des dernières années, les multiples changements dans l’industrie musicale québécoise (refonte des labels, plateformes d’écoute en continu et habitude de consommation du public, etc.) ont eu un impact majeur sur le revenu et le rôle des différents intervenants, notamment sur les artistes. Ce constat a poussé plusieurs créateurs à vouloir reprendre le contrôle de leur projet afin de diversifier leurs sources de revenus et se permettre une plus grande liberté créative. Une avenue alléchante qui nécessite pourtant bien plus que de la volonté. Les sources d’informations étant dispersées, ce processus laborieux en décourage plus d’un. Ne trouvant ni appartenance dans les labels traditionnels, et n’ayant pas les notions entrepreneuriales à portée de main, plusieurs artistes se retrouvent devant une impasse.

 

Le but de la formation est d’offrir aux participants un aperçu détaillé de l’industrie musicale et de ses différents intervenants (sociétés de gestion, bailleurs de fonds, distributeurs, producteur, éditeur, etc.) afin de démystifier le rôle de chacun et les sources de revenus, en plus d’offrir des outils de gestions adaptés au modèle d’auto-producteur. Par le biais d’exemples et d’exercices répartis sur deux journées, le formateur démontrera la pertinence du modèle de l’autoproduction et sa viabilité dans le paysage musical québécois.

 

À la fin de la formation, le participant sera en mesure de :

·        Avoir une vue d’ensemble des options de production pour un créateur de musique;

·        Identifier les différents intervenants du milieu et leurs fonctions;

·        Comprendre les rôles de l’artiste autoproducteur;

·        Cerner la placer de l’autoproducteur dans le milieu de la musique

·        Être en mesure de comprendre et d’appliquer des méthodes et outils organisationnels;

Le formateur déposera un rapport à la suite de l’atelier. Un gabarit rédactionnel lui sera remis. Les participants, quant à eux, rempliront le formulaire d’évaluation. 

 

Formatrice : Andréanne A. Malette
Auteure-compositrice-interprète-productrice, Andréanne A. Malette est une artiste aux multiples facettes. En 2017, elle fonde sa propre maison de disques « Les Productions NIA », et démontre que le modèle d’auto-production est non seulement viable, mais enviable. La finesse de sa plume et les mélodies accrocheuses de ses pièces « Fou » et « Ici et ailleurs », et plus récemment « Alaska » et « Le brasier », lui ont permis de se tailler une place dans le cœur des gens. Son album SITKA, lancé en janvier dernier, a conquis le cœur des critiques et du public et s’est retrouvé au sommet des ventes au Canada dès sa sortie.
 
Politique de remboursement

En cas d’annulation de votre inscription, vous devez en aviser la SPACQ par courriel au minimum 7 jours ouvrables avant la date de la formation. En deçà de cette limite, aucun remboursement ne sera accordé. Le total des frais sera retenu par l’association pour couvrir les frais d’administration.

 

Cette formation est rendue possible grâce à la participation financière du Gouvernement du Québec et de Compétence Culture.